MI, qu'est-ce que c'est ?


La spécialité Mécanique et interactions (MI) forme des ingénieurs mécaniciens généralistes, à fort potentiel d’adaptation et d’évolution, aptes à traiter des questions aux frontières entre la mécanique, les matériaux multifonctionnels, l’automatique et les sciences du vivant.

Notre plus


Mécatronique et Bio conception : Un secteur en plein essor

Les interactions entre la mécanique et d’autres disciplines scientifiques peuvent prendre des formes très diverses. Elles sont illustrées dans la formation MI par deux secteurs d’avenir en pleine expansion :

La mécatronique lie les fonctions mécaniques, automatiques et électroniques qui sont indissociables et complémentaires. La nécessité d’une approche systémique lors de la conception de produits complexes à dominante mécanique est d’ores et déjà impérieuse dans des secteurs industriels tels que l’automobile, l’aéronautique, ou tout secteur utilisant des chaînes de production fortement automatisées, et le sera encore plus demain avec l’irruption de la robotique de service d’abord dans le monde professionnel, puis dans l’univers domestique.

La conception intégrée des parties purement mécaniques, des chaînes d’actionnement et des algorithmes de commande d'un système mécatronique est une approche incontournable aussi bien pour les cellules de production robotisées d’aujourd’hui que pour les engins qui assureront des fonctions de nettoyage, de sécurité ou d’assistance à l’Homme dans un avenir proche.

La bioconception met en résonance la mécanique et le monde du vivant, avec une ouverture vers la biomécanique humaine. A l’heure où la santé publique prend une part de plus en plus prépondérante aussi bien au niveau politique et des choix de société que dans leurs applications industrielles et leurs répercussions économiques, l’intégration de ces questions au niveau même de la conception des systèmes devient cruciale. Il n’est ainsi plus envisageable de continuer à développer des technologies et des produits industriels sans tenir compte de leurs répercussions potentielles sur le milieu environnant. Par ailleurs, les problèmes relatifs à la santé publique, dans un contexte d’augmentation de la durée de vie et de demande croissante de qualité de vie en général, imposent une pression grandissante en terme de développement technologique dans le secteur médical.

mi manipulation polytech montpellier
imprimante 3d mi polytech montpellier

Des moyens techniques importants

Depuis sa création en 2009, la filière a fortement investi sur le plan matériel dans deux domaines complémentaires :

  • Le calcul scientifique multi-physique (HP@LR) ;
  • Le prototypage rapide et fabrication additive (impression 3D) : Centre Pro 3D. Des imprimantes 3D (FDM) sont en libre-service pour nos étudiants. Cela leur permet de concevoir tous types de projets.

La spécialité MI propose à ses étudiants une série continue d’outils leur permettant d’aller de la conception à la réalisation de produits et systèmes innovants.