GBA

Présentation


Le département Génie biologique et agroalimentaire (anciennement STIA) forme depuis 45 ans des ingénieurs généralistes aux métiers de l’agroalimentaire et des industries connexes : biotechnologie, pharmacie, cosmétique...

 

 Vidéo de présentation de la spécialité Génie biologique et agroalimentaire - Youtube 2'13'' - mai 2016

 

Photo STIA 2014

Promotion STIA 2014. © Pierre Soulier

Télécharger la plaquette de Génie biologique et agroalimentaire

GBA


Mots-clés

  • biochimie / physico-chimie / microbiologie
  • bioprocédés / technologie alimentaire
  • génie biologique / biotechnologie
  • nutrition humaine et santé
  • formulation
  • innovation technologique et optimisation
  • maîtrise de la qualité / sécurité et sureté alimentaire
  • gestion de production

 

 

Finalité de la formation

Former des ingénieurs généralistes aux métiers de l’agroalimentaire et de la biologie, capables de proposer et de développer des optimisations et des innovations aussi bien sur les matrices biologiques et alimentaires que sur les procédés mis en œuvre, dans le respect de la réglementation et de l’environnement. Ces ingénieurs sont capables de s’investir dans le contrôle de la qualité et de la sécurité, dans le respect de la réglementation tout en intégrant les démarches de développement durable, ainsi que les besoins, les choix et les contraintes de l’entreprise.

Décloisonner et optimiser les interfaces des disciplines de base pour répondre aux besoins des métiers liés à la Recherche & développement, la production et la qualité, en permettant à chaque élève-ingénieur de construire son propre projet personnel.

Les principales missions de ces futurs cadres
  • innover et industrialiser par la conception et le développement de nouveaux produits ou procédés,
  • organiser, optimiser et piloter la production et les flux industriels, les équipements et les ressources humaines,
  • garantir la qualité des produits alimentaires et biologiques et la sécurité des hommes et des moyens, ainsi que le respect de l’environnement et des règlementations en cours.

 

Compétences

A sa sortie de l'école, l'ingénieur GBA est capable de :

  • maîtriser l'élaboration (formulation et procédé) et la caractérisation de produits biologiques et alimentaires.
  • conduire et optimiser tout procédé lié à l'industrie alimentaire et biologique.
  • garantir la qualité sanitaire, nutritionnelle et organoleptique d'un produit biologique et alimentaire.
  • proposer de nouveaux produits et procédés dans le respect de la réglementation et de l’environnement.
  • travailler avec d'autres secteurs d'activités (marketing, packaging, équipementier, maintenance,…)

 

Débouchés

Tous les secteurs dans lesquels les sciences de la vie et/ou les sciences de l'ingénieur sont présentes :

  • secteur agroalimentaire,
  • secteur pharmaceutique,
  • secteur cosmétique,
  • ainsi que tous les secteurs évaluant les risques (Hygiène, Sécurité, Environnement) en lien étroit avec le développement durable.

 

Conditions d'accès

  • après un bac : 2 années de Parcours Elève Ingénieur Polytech (PéiP) sur 4 semestres et 3 années du cycle d’ingénieur dans la spécialité GBA (semestres de 5 à 10) 
  • après un bac+2 (L2, DUT, CPGE) : 3 années du cycle d’ingénieur dans la spécialité GBA (semestres 5 à 10)

 

Témoignages

manon

Lire le témoignage de Manon Reggiani, étudiante en 5e année GBA
(article paru sur L'Etudiant.fr le 31 janvier 2014)

delichoux

Lire l'article "Polytech Montpellier participe au concours Ecotrophelia France", les trophées étudiants de l'innovation alimentaire (Avignon, juillet 2014)

 

Enseignements

STIA Enseignement

 Atelier de technologie alimentaire . © Aurélie Poma

 

Programme complet des enseignements.

 

Formation

Les élèves-ingénieurs vont acquérir des bases scientifiques solides en biochimie, physico-chimie, microbiologie, génie biologique et nutrition, mais également en génie des procédés et technologie alimentaire et seront capables de gérer les aspects scientifiques, techniques, humains et économiques d’un projet dans le domaine des produits et procédés biologiques et alimentaires. L’enseignement en sciences humaines et sociales présent à chaque semestre apportera plusieurs compétences au futur ingénieur, notamment la capacité à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer (leadership, management de projet, communication) tout en prenant en compte les enjeux industriels, économiques et professionnels (compétitivité, productivité, innovation, propriété intellectuelle et industrielle, respect des procédures qualité, sécurité, développement durable,…).


L’enseignement est divisé en semestres indépendants. Chaque unité d’enseignement (UE) comprend des heures de présentiel (cours, TD, TP) et du travail personnel incluant une implication importante dans les différents projets proposés tout au long des trois années.


Les enseignements pratiques et les projets se déroulent au sein de 4 salles de travaux pratiques (biochimie, chimie, microbiologie, nutrition) et de trois plateformes technologiques (technologie alimentaire, génie des procédés et fermentation industrielle). Ces halles technologiques disposent d’une large gamme d’équipements technologiques, de taille préindustrielle, qui illustrent les opérations unitaires trouvées dans les industries alimentaires et les bio-procédés.

Accéder à l’Atelier de Technologie Alimentaire.

GBA propose, en 5e année, trois spécialisations :

  • Innovations technologiques et optimisation (ITO) ;
  • Qualité, sécurité et environnement (QSE) ;
  • Gestion de production (PROD).

L’étudiant peut aussi choisir d’effectuer sa dernière année dans le secteur des biotechnologies en intégrant le cursus du Master 2 Biotin de l’Université de Montpellier, spécialité "Management de projets et innovation en biotechnologie".
Il peut aussi réaliser sa 5ème année dans une autre spécialité proposée par une école du réseau Polytech, ou dans une université étrangère partenaire.

La formation des élèves est assurée par les enseignants-chercheurs de l’école ayant des activités de recherche complémentaires dans les unités mixtes de recherche de l'Université de Montpellier associées aux grands organismes de recherche nationaux (INRA, CIRAD, CNRS, INSERM,…) et par des spécialistes du milieu industriel.

Schema STIA 01

 

Aurélie Poma

Insertion professionnelle

 

Secteurs d'embauche

Les ingénieurs GBA se placent dans trois secteurs principaux :

  • les industries agroalimentaires pour la majorité (60 %),
  • les industries chimiques, cosmétiques et le secteur pharmaceutique (15 %),
  • le commerce, la distribution, le conseil (10 %).

 

Métiers visés

  • Ingénieur Recherche et Développement (R&D)
  • Ingénieur Responsable de Production
  • Ingénieur Qualité-Sécurité-Environnement

 

Fonctions occupées

L’ingénieur GBA accède à des fonctions variées dont les principales sont en adéquation avec les options proposées en dernière année :

  • R & D (17 %),
  • Qualité / sécurité / environnement (33 %),
  • Production / contrôle de production (19 %),
  • Achats, logistique (9 %).

 

Fonctions occupées par les ingénieurs diplômés au cours des trois dernières années

Insertion STIA 02

 
L'enquête 2014 de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) montre que 38 % des élèves-ingénieurs GBA (anciennement STIA) signent un contrat d’embauche avant la sortie de l’école, 75 % sont en poste 6 mois après leur diplôme et 10 % choisissent une poursuite d'étude.

 

Rémunération

D’après l’enquête de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE 2014), le salaire moyen brut avec prime et avantage pour le 1er emploi est de 28.500 €.

Deux ans après l’obtention de son diplôme, l’ingénieur GBA gagne en moyenne 32.000 €.

 

Lire l'article "Les salaires secteur agro-alimentaire 2015" (extrait de la revue Process alimentaire, février 2015)

Lire l'article "Comment se porte l'industrie agro-alimentaire 2015 ?" (extrait de la newsletter Le Lien, diffusée par LRIA)

·         les industries chimiques, cosmétiques et le secteur pharmaceutique (15%),

·         le commerce, la distribution, le conseil (10%).

International

etudiants stia au canada

Anais Pereira et Camille Alnet (en 4e année),
lors de leur stage au Canada, pendant l'été 2014.

 

Le département GBA accueille chaque année des étudiants étrangers du monde entier dans le cadre de programmes d'échanges tels que ERASMUS +, ERASMUS MUNDUS, FITEC, pour des durées variables, allant de 1 à 2 semestres.

De même, les élèves-ingénieurs ont la possibilité de réaliser une ou plusieurs  mobilités à l'étranger, soit dans le cadre d'un stage de 4e ou 5e année, soit dans le cadre d'un semestre d'étude en 5e année.

Ces échanges se font grâce aux partenariats de coopération que le département GBA a développé avec des universités européennes ou internationales, et en particulier avec les pays suivants :

  • Angleterre (double diplôme  avec l'Université de Cranfield)
  • Belgique
  • Danemark
  • Suède
  • Espagne
  • République Tchèque
  • Canada
  • Mexique
  • Argentine
  • Brésil
  • Hong-Kong...

Lire le témoignage de deux étudiants en stage de 4e année au Canada pendant l'été 2014.

Relations industrielles

jehanne mercy au concours Sud Innov sept 2012

 
 
 
 
 
 
 
 Jehanne Mercy, étudiante en 5e année, participante au concours Sud Innov', en septembre 2012. © Jean-Pierre Pain

 

Partenariat entre l'école et les entreprises

Ce partenariat est permanent dans la définition, l’actualisation des programmes et la participation à la formation lors de conférences, séminaires et dans le suivi des élèves ingénieurs en stage et projet industriel.

POLYTECH Montpellier est membre associé :

L'école a signé une convention avec l'Association régionale des industries alimentaires du Languedoc-Roussillon (LRIA). Cette association regroupe plus de 120 adhérents dans 14 branches d'activités de l’agro-alimentaire, et représente plus de 70 % du poids économique du secteur agro-alimentaire régional.

Au cours des trois années de formation, plusieurs industriels et professionnels du secteur interviennent notamment :

  • en 3e année où des ingénieurs de la formation GBA sont conviés à une table ronde qu’organisent les élèves sur les métiers de l’ingénieur GBA,
  • en 4e année, en appui aux travaux pratiques de technologie, lors de conférences spécifiques, lors du voyage d’étude organisé chaque année par les étudiants, lors des visites de sites et d’entreprises organisées en petits groupes,
  • en 5e année où 90% de l’enseignement présentiel est réalisé par des professionnels. Les projets industriels de fin d’étude (300h), les audits qualité réalisés en entreprise, les visites de salons professionnels (SIAL, IPA et emballage) ainsi que les stages de 3, 4 et 5ème année d’une durée totale de 9 à 14 mois, sont aussi des moments privilégiés de mise en situation professionnelle de l’élève.
  • le développement des contrats de professionnalisation (28 étudiants en ont bénéficié depuis la rentrée 2012) permet à la spécialité de tisser des liens encore plus cohésifs avec les industries du fait de l’alternance mise en place au cours de la 5ème année.

 

Offre de stage

Si vous souhaitez faire parvenir une offre de stage au département GBA, merci d'utiliser la plate-forme de dépôt des offres de stage et d'emploi de POLYTECH Montpellier, POLY+

 

Offre de projet de fin d'études

Si vous souhaitez confier un projet de fin d'études à nos élèves-ingénieurs, réalisable dans nos laboratoires ou/et ateliers technologiques alimentaires d’octobre à février, merci de nous contacter :

Secrétariat Polytech GBA (anciennement STIA)
Tél.: 04 67 14 35 37 - Fax: 04 67 14 45 14
polytech-secretaire-gba@umontpellier.fr

 

Contrat de professionnalisation

Durée du contrat : un an.

Les étudiants commencent généralement leur contrat au début de leur dernière année d'école (début septembre). Les étudiants sont alors en alternance entre l’école et l’entreprise. La formation pédagogique se déroule sous forme de modules (voir la partie Enseignements) avec trois spécialisations proposées :

  • Option Innovation – Optimisation (~257 h) : Acquisition d’outils permettant aux jeunes diplômés d’occuper un poste d’ingénieur lié à l’innovation technologique et à l’optimisation des performances industrielles.
  • Option Qualité sécurité environnement (~257 h) : Acquisition d’outils indispensables aux ingénieurs responsable de la qualité, de la sécurité, de l’environnement et de la gestion des risques opérationnels dans l’entreprise ;
  • Option Gestion de production (~257 h) : Acquisition d'outils permettant aux jeunes diplômés d'occuper un poste d'ingénieur avec des fonctions liées à la production ;

Si vous êtes une entreprise intéressée par ces contrats de professionnalisation, vous pouvez déposer votre offre en remplissant le document joint et nous le faire parvenir par e-mail :

Secrétariat Polytech (anciennement STIA)
Tél.: 04 67 14 35 37 - Fax: 04 67 14 45 14
polytech-secretaire-gba@umontpellier.fr

 

En savoir plus sur le contrat de professionnalisation

 

 

Plus d'articles...

  1. Contacts