PROJET DE RECHERCHE

HUT, le défi de l'habitat du futur

Alain Foucaran, enseignant à Polytech Montpellier, est directeur de l'Institut d'électronique et des systèmes (IES). Il enseigne en Informatique et gestion et Microélectronique et automatique sur les thèmes de l'IoT (Internet of Things). Il propose à nos étudiants des études de projets en groupes. Le projet HUT (HUman at home projecT) en fait partie. Retour sur un projet unique en son genre.

Le projet HUT, c'est la création d'un appartement-observatoire, hyperconnecté, avec de vrais habitants évoluant à l'intérieur. L'objectif : déceler les écueils d'un tel dispositif, notamment en matière de Sciences Humaines et Sociales (SHS).

A la genèse du projet HUT, Alain Foucaran évoque une volonté de remettre les SHS au cœur de la vision scientifique. "Ce n'est pas un défi technologique, mais sociologique, précise-t-il. En effet, l'ensemble des projets de Smart City existants au niveau mondial traitent d'une infinité de problématiques mais aucun n'intègre la notion du logement du citadin. Le projet de Smart City de notre Métropole 3M est le seul à avoir intégré cette vision, d'où son soutien fort au projet HUT."

L'enjeu n'est pas non plus commercial, il est centré sur le bien-être humain. Les objets connectés – ou objets intelligents, tels qu'il préfère les appeler – peuvent parfois poser des questions d'éthique. "C'est pour cela que nous avons créé un colloque "Normes, usages, responsabilités" en collaboration avec l'UMR Dynamique du Droit sous l'égide du CNRS, explique-t-il. C'est un projet réellement pluridisciplinaire, qui convoque toute une palette de compétences."

Ainsi, un consortium a été formé, composé de chercheurs issus de quatorze laboratoires de recherche, d'une vingtaine d'industriels et d'une quarantaine d'étudiants, dont des étudiants de Polytech Montpellier. Et l'implication de nos étudiants ne s'arrête pas là : le projet a été déployé en Iinformatique et gestion, Microélectronique et automatique et Systèmes embarqués, et a déjà fait l'objet de deux PIFE* : la réalisation d'un aspirateur et d'un réfrigérateur intelligents pour équiper l'appartement.

L'appartement est actuellement équipé de capteurs dont une partie de l'installation est supervisée par des étudiants de Polytech et de l'IUT de Montpellier. Les données récupérées, puis sécurisées sur un serveur dédié, seront ensuite analysées par l'ensemble des équipes du consortium.

Un casting étudiant sera bientôt lancé pour trouver deux volontaires, des co-huteurs, hébergés gratuitement pendant une année universitaire à partir de septembre prochain.
L'inauguration de l'appartement aura lieu le 26 juin à la Maison des Sciences de l'Homme de Montpellier (MSH Sud).

Pour aller plus loin, le projet inclut également la mise en scène d'une pièce de théâtre : "Actuellement en cours d'écriture, "Le co-huteur chahuté" − qui en sera vraisemblablement le titre − mettra en scène un pro-technologies et un utilisateur modéré, pour capter les réticences..., conclut Alain Foucaran. Ainsi, la boucle est bouclée, grâce à la culture, les sciences se réapproprient l'Humain."

Contacter Alain Foucaran

Vidéo de présentation du projet

Lire l'article de Latribune.fr

Ecouter la chronique "Futur proche" (France Inter)

*Projets Industriels de Fin d'Etudes