Recrutement

L'effervescence pendant une semaine !

Le concours Geipi Polytech est décidément toujours plus attractif : 14.200 candidats bac S sur toute la France en 2014, soit une augmentation de 16 % par rapport à 2013, pour seulement 2.538 heureux élus au final. A Montpellier, ce fut l'effervescence toute la semaine dernière !
 
"L'entrée en PeiP se fait de deux façons possibles, rappelle Sabine Galindo, chargée de mission responsable du recrutement de l'école. Tout commence par l'envoi d'un dossier dans le cadre du fameux Concours Geipi Polytech. Là, deux solutions. Soit le candidat fait partie des 30 % possédant les meilleurs dossiers. Dans ce cas, il passe un entretien de motivation. Ces entretiens ont eu lieu chez nous du 13 au 20 mai. Soit il fait partie des 70 % convoqués à l'écrit et dans ce cas, il doit passer des épreuves en maths et en physique-chimie. A Montpellier, cet écrit a eu lieu le 14 mai. Tous les candidats sont ensuite interclassés au niveau national. Cette année, seuls les 2.538 premiers de ce classement intègreront l'une des 27 écoles du concours Geipi Polytech. Et parmi eux, 170 bacheliers S viendront ici, à Montpellier."

Nicole Zanina, responsable du service Scolarité, qui organise cette campagne chaque année, souligne l'investissement que cela représente : "Ces deux dernières semaines, nous avons mobilisé une centaine de personnes, enseignants et anciens élèves, pour animer une cinquantaine de jurys correspondant à 320 entretiens de motivation. Pour l'écrit, nous avons reçu 462 candidats de S et 42 candidats de STI2D, dont c'était la première année de concours sur Montpellier."