La loi Edgar Faure

12 NOV 1968

La loi "Edgar Faure" du 12 novembre 1968, du nom du ministre de l'Education nationale de l'époque, marque une rupture dans l'enseignement français en redéfinissant le statut des universités. Elle crée notamment les Unités d'enseignement et de recherche (UER).

L'UER IV

1970

En 1970, suite à cette loi, la Faculté des sciences de Montpellier devient l'Université des sciences et techniques du Languedoc (USTL) puis Université Montpellier 2, aujourd'hui appelée Université de Montpellier. L'UER IV "Unité de formation des cadres et d'éducation permanente" est alors créée dans le but de "fournir à certains secteurs scientifiques et techniques de l'économie des cadres à différents niveaux et jusqu'au niveau le plus élevé".

Les premières formations d'ingénieur

1970-1971

En 1970-1971, au sein de cette UER IV, sont créés une MIAGE et quatre MST devant déboucher, à la suite d'une année de formation complémentaire, sur un diplôme d'ingénieur à Bac+5.

  • MIAGE Méthodes informatiques appliquées à la gestion (actuellement IG)
  • MST Génie électrique et automatique (actuellement MEA)
  • MST Sciences et technologies de matériaux (actuellement MAT)
  • MST Sciences et technologies de l'eau (actuellement STE)
  • MST Sciences et technologies des aliments (actuellement GBA)

L'appellation ISIM

27 MAI 1974

Par le décret du 27 mai 1974, l'UER IV est habilitée à délivrer le titre d'ingénieur et prend le nom d'Institut des sciences de l'ingénieur de Montpellier. L'ISIM est né.

26 NOV 1985

L'ISIM devient unité dérogatoire

Par le décret du 26 novembre 1985, l'ISIM devient unité dérogatoire. Le directeur devient ordonnateur secondaire des recettes et des dépenses et a autorité sur l'ensemble des personnels. L'enseignement est intégré sur trois ans, il n'y aura plus de délivrance de MIAGE et MST.

Création du Réseau Eiffel

Années 1990

Polytech Montpellier forme une chaîne de compétences au sein du Réseau Eiffel, d'abord en 1992 avec le Centre universitaire scientifique et technique (CUST) de Clermond-Ferrand et l'Ecole universitaire d'ingénieurs de Lille (EUDIL), puis en 1999 avec l'Institut des sciences et techniques (ISTG) de Grenoble.

Création de la première formation par apprentissage

1999

Création de la spécialité Fabrication et qualité des structures chaudronnées (FQSC), formation par apprentissage, à Nîmes.

 

Création du Réseau Polytech

23 OCT 2003

En 2003, les quatre écoles du Réseau Eiffel s'associent à quatre autres écoles d'ingénieurs en milieu universitaire pour former le Réseau Polytech.

L'ISIM devient Centre polytechnique universitaire (CPU) et prend le nom de Polytech Montpellier le 23 octobre 2003. Aujourd'hui, le réseau Polytech comporte 13 écoles.

2006
logo peip

PeiP

Ouverture du Parcours des écoles d'ingénieurs Polytech (PEIP).

Ouverture de deux nouvelles formations

2008
  • Energétique, énergies renouvelables (ENR), sur le site de Perpignan, en partenariat avec l'Université de Perpignan.
  • Mécanique et interactions (MI).

Ouverture de deux nouvelles formations par apprentissage

2012
  • Eau et génie civil (EGC).
  • Systèmes embarqués (SE).

 

STIA devient GBA

2015

La spécialité d'ingénieur STIA devient GBA, pour Génie biologique et agroalimentaire.

Label DDRS

2016

Le comité de labellisation pour l’enseignement supérieur confirme la labellisation de l’école, en la classant parmi les dix premiers établissements labellisés Développement Durable et Responsabilité Sociétale.

 

Arrêt de la formation ENR

2017

L’école diplôme sa dernière promotion de la spécialité ENR (Energies renouvelables), basée à Perpignan.