Edition 2018

12-13-14 Février

Plaquette du séminaire 2018                             

L'équipe organisatrice du 17ème Séminaire Eau Polytech Montpellier - Sciences et Technologies de l'Eau

Contacts : Clément CHETOUI (étudiant en 5e année) -  Secrétariat : 04 67 14 35 37 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Inscription en ligne : prochainement ....


12 FÉVRIER 2018: Changement climatique : impact sur les milieux aquatiques et moyens de gestion  

logohydrobio

Enjeu du XXIème siècle, le changement climatique est inéluctable. Fonte des glaces, hausse du niveau de la mer, acidification des océans, augmentation de la température, perturbations météorologiques sont des conséquences de ce changement et sont bien visibles en France, y compris à l’échelle méditerranéenne. De nombreuses recherches scientifiques tentent de prévoir les impacts sur les écosystèmes. La journée s’orientera ainsi autour de ces principales questions :  
•    Quels sont, actuellement, les impacts du changement climatique sur les milieux aquatiques ?
•    Quelles seront leurs évolutions dans les années à venir ?
•    Quels moyens de gestion seront mis en place pour s’adapter à ce changement ?


13 FÉVRIER 2018 :  Membranes et eaux usées : avancées et retours d’expériences

Au début des années 2000, les bioréacteurs à membrane (BàM) ont émergé afin de trouver une solution alternative au système « boues activées-clarificateur ». En effet, l’objectif était de trouver un procédé plus compact, plus fiable, modulable et permettant d’obtenir une qualité d’eau supérieure en termes de MES et au niveau bactériologique.
Les BàM peuvent être utilisés selon deux configurations : les systèmes immergés lorsque les membranes sont placées directement dans le réacteur biologique ou les systèmes à boucle de recirculation lorsque les membranes sont à l’extérieur du bassin biologique. Le traitement de la pollution se fait dans le bassin biologique. Les membranes servent alors de séparation physique des boues et de l’eau traitée. Ainsi, la présence d’un clarificateur n’est plus nécessaire.
En revanche, cette technologie est très sensible au colmatage ceci entrainant une dépense énergétique importante : des injections d’air ainsi que des cycles de contre-lavages fréquents sont nécessaire avec ajout de réactifs chimiques.
Le but de ce séminaire est donc de faire un état des lieux des avancées majeures sur l’utilisation des membranes pour le traitement des eaux usées mais aussi de proposer un retour d’expériences d’exploitants sur l’utilisation des membranes en soulignant les avantages et les contraintes de ce système.

logogdp

 
14 FÉVRIER 2018 : Loi NOTRe et compétence Gemapi : Organisation future du grand et petit cycle de l’eau

logohydraulique

La gestion de l’eau est un sujet central de l’organisation territoriale. Cette journée traite du transfert des compétences eau potable/usées et de la prévention des inondations aux différents acteurs territoriaux à partir d'études de cas d’application des deux lois phares de la réforme :
 - La loi de Modernisation de l’Action Publique territoriale et d’Affirmation des Métropoles, attribuant aux collectivités la compétence de GEstion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations.
 - La loi de la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (août 2015), attribuant de nouvelles compétences aux différents acteurs régionaux et redéfinissant la répartition des rôles et missions de chacun au niveau des petit et grand cycles de l’eau

Nos partenaires

Logo CEREG Logo Ecogap
   Logo SERI  
Suez Consulting Logo veolia logo SAUR 

Les sites qui nous soutiennent

  pole lagunes