left_banner.png

Introduction

Dans un contexte économique mondial de forte compétitivité, les systèmes électroniques constituent un vecteur d’innovation fort dans de nombreux secteurs d’activités: aéronautique, transports, gestion de l’énergie, aide médicale, sécurité numérique, multimédia, et se retrouvent de fait au centre de multiples enjeux sociétaux.

Malgré un contexte économique tendu, ce  secteur industriel continue à proposer des emplois de façon stable. Nos statistiques d’embauche montrent par exemple sur les trois dernières années, que 80% des jeunes diplômés sont placés dans les 6 mois suivant l’obtention du diplôme, dont 90% avec un statut de cadre. 10% des diplômés continuent des études.

En particulier, le secteur des « systèmes embarqués » est aujourd’hui ouvertement en pénurie d’ingénieurs qualifiés, et constitue ainsi l’un des rares secteurs d’activité en situation de plein emploi. Les formations d’ingénieurs étiquetées « systèmes embarqués » sont assez majoritairement tournées vers la dimension « informatique » de la discipline. Dans ce paysage, la formation proposée à Polytech Montpellier se démarque en proposant un programme qui demeure solide sur les aspects matériels sans pour autant négliger le développement logiciel pour l’embarqué. Ce positionnement est lié en partie à l’histoire de l’école qui développe ces spécialités depuis plus de 40 ans, mais surtout au tissu industriel régional, constitué d’une constellation de petites ou moyennes entreprises orientées vers le développement de produits électroniques demandant des compétences transversales.

board autom