left_banner.png

Formation

Une formation équilibrée Ecole/Entreprise

La formation est organisée sur trois années pleines : les apprentis-ingénieurs sont recrutés au niveau bac + 2 et sont amenés au niveau bac + 5. Le cursus est organisé sur 141 semaines (hors congés) :

  • 70 semaines à l'école
  • 71 semaines en entreprise

Les futurs ingénieurs sont ainsi :

  • dotés d’une culture technique, scientifique et de management qui leur confère une vraie compétence opérationnelle,
  • présents pendant 3 ans dans l’entreprise où ils ont en charge de réelles missions d’ingénieurs,
  • en prise directe avec les réalités de l’entreprise et donc bien préparés aux fonctions d’ingénieurs de terrain.

 

Une formation académique complète

Les trois années de formation représentent un total de 180 ECTS, soit 60 ECTS par année de formation, avec 116 ECTS pour la formation académique et 64 ECTS pour la formation en entreprise.

Le programme pédagogique est construit sur un total de 1800h d'enseignement à l’école, comme pour une formation d'ingénieur classique. Dans la mesure où une partie importante de l’enseignement technique de spécialité est dispensé de façon directe ou indirecte au sein de l’entreprise, les missions de l’école sont centrées sur :

  • Un enseignement théorique et scientifique solide;
  • un enseignement de spécialité permettant de garantir un niveau de connaissance homogène au niveau des élèves apprentis, leur permettant ainsi d’ouvrir leur champ de compétence au-delà du contexte propre à chaque entreprise d’accueil;
  • un enseignement en Sciences Humaines, Economiques, Juridiques et Sociales permettant aux futurs ingénieurs de communiquer et d'appréhender le fonctionnement de l’entreprise.

 

equilibres SE

 

Une formation technique transversale

Le périmètre de la formation scientifique technique est illustré sur la figure suivante (hors sciences humaines, économiques, juridiques et sociales). L’objectif de la formation est de dispenser un enseignement équilibré sur l’ensemble des disciplines intervenant dans le développement de systèmes électroniques modernes. Les aspects matériels sont ainsi couverts à la fois dans les domaines analogique (interfaces) et numérique (traitement), sans négliger les problèmes d’alimentation et de gestion d’énergie. L’objectif affiché est clairement de former des spécialistes en intégration de systèmes. L’enseignement de la programmation est résolument tourné vers le matériel (informatique industrielle). Les aspects réseaux et communication sont au programme sans pour autant que l’ambition soit de former des experts en ces domaines. Il s’agit plutôt de mettre les futurs ingénieurs en capacité de faire des choix parmi les standards, par rapport à un ensemble de contraintes techniques et économiques.

contour SE