left_banner.png

Recherche et transfert technologique

La formation des élèves de la spécialité MEA de Polytech Montpellier est assurée par des personnels de l'enseignement supérieur ayant des activités de recherche et de transfert technologique reconnues dans les domaines de l'électronique, la microélectronique, l'informatique, l'informatique industrielle, l'automatique et la robotique. Ces activités de recherche et de transfert technologique se situent soit dans le cadre des laboratoires d'accueil de l'Université Montpellier II et de l'école doctorale I2S (Information Structures Systèmes), soit directement dans le cadre de la formation des élèves ingénieurs.

Dans le cadre des laboratoires de l'Université Montpellier II

 

logo IES    logo LIRMM

Les enseignants chercheurs de la spécialité MEA de Polytech Montpellier exercent une activité de recherche dans les laboratoires du département EEAI de l'Université Montpellier II (LIRMM & IES). Parmi ces activités, certaines sont des activités de recherche fondamentale, mais beaucoup sont des activités de recherche technologique réalisées en étroite collaboration avec l'industrie électronique. Ces collaborations peuvent prendre plusieurs formes telles que des contrats de recherche directs ou des thèses co-financées (bourses CIFRE), mais également des coopérations dans le cadre des programmes nationaux (ANR) ou européens. Parmi les opérations de recherche présentant un caractère technologique menées par les enseignants chercheurs de la spécialité MEA, nous citerons, entre autres, les travaux réalisés en partenariat avec l'industrie portant sur :

  • la synthèse d'architecture de circuits intégrés et synthèse conjointe matériel/logiciel
  • la synthèse physique des circuits intégrés
  • le test de circuits intégrés
  • les micro-systèmes intégrés
  • les capteurs
  • la RFID
  • le durcissement aux radiations spatiales et nucléaires
  • les microscopies électronique, acoustique et champ proche
  • le transport de l'énergie électrique et l'électrotechnique
  • la robotique manufacturière et productique
  • la robotique médicale
  • la robotique d'exploration et d'intervention
  • la robotique sous-marine

Dans le cadre de la formation des élèves ingénieurs

La spécialité MEA entretient des relations privilégiées avec les principales industries nationales et internationales spécialisées (Aérospatiale, Atmel, Cadence, EDF, GEC-Alsthom, Infinéon Motorola, Philips, Schneider, Schlumberger, ST Microelectronics, Synopsys, Thales, Texas Instruments…) ainsi qu'avec un grand nombre de PME/PMI nationales et régionales, notamment au travers de la formation par apprentissage en Systèmes Embarqués.

Ce partenariat entre les entreprises industrielles et la spécialité MEA se concrétise entre autres par des projets industriels de fin d'études réalisés par les élèves ingénieurs (4 mois 1/2 en 3ème année) et encadrés par les enseignants-chercheurs du département. Les sujets traités (une trentaine par an) sont définis en partenariat avec les entreprises. Ces sujets peuvent être des sujets de recherche technologique à proprement parler, c'est-à-dire ayant un caractère innovant et débouchant sur des publications ou des brevets. Dans certains cas, ce sont également des opérations de valorisation d'activités de recherche menées dans les laboratoires de l'Université ou de transfert de technologie. Parallèlement à ces projets de fin d'étude, des opérations de recherche technologique sont également menées dans le cadre du DRT (Diplôme de Recherche Technologique). Dans ce cas, il s'agit d'un travail de 18 mois sur un sujet innovant à caractère technologique défini en partenariat avec l'entreprise.